Success Story : Comment Ver-Mac a su développer son chiffre d’affaires sur le marché d’Amérique latine

Success Story : Comment Ver-Mac a su développer son chiffre d’affaires sur le marché d’Amérique latine

Conception Comment Ver-Mac a su développer son chiffre d’affaires sur le marché d’Amérique latine Contexte L’entreprise canadienne Ver-Mac est aujourd’hui un chef de file en conception et fabrication de produits de signalisation routière électronique, d’éclairage et de sécurité, en plus d'offrir des solutions intelligentes de gestion de la circulation, en temps réel, grâce à leur logiciel JamLogic.

Chiffre d’affaire annuel : près de 70 millions $

Ver-Mac a une présence internationale : Canada, Amérique latine, États-Unis, Irlande, Grande-Bretagne, Australie ainsi qu’une petite présence en Afrique et Moyen-Orient

Ce qui est encore plus excitant dans cette histoire c'est que l’entreprise Ver-Mac fait partie de nos plus fidèles clients depuis maintenant près de 10 ans.


Success Story

Design Enjeu Lorsqu’on a pour la première fois discuter avec Ver-Mac, celle-ci voulait élargir son réseau de distribution à travers le monde, mais plus particulièrement en Amérique Latine.

Elle y voyait beaucoup de potentiel dans ce marché. Mais comment y arriver? Comment établir un réseau avec des partenaires de confiance?

Consulting
Notre proposition
de valeur


Suite à plusieurs échanges avec Ver-Mac, notre équipe a entamé des démarches pour développer leur réseau de distribution.

L’objectif était de déterminer les opportunités pour notre client et élaborer une stratégie d’entrée sur le marché. Nous avons donc commencé par analyser les ventes de leurs concurrents, les prix de vente à l’export, les lois et taxations, les clients/partenaires potentiels et les approvisionnements sur le marché.

Ultérieurement, nous avons mise en place une force de vente pendant X mois afin d’établir une relation avec des clients et partenaires potentiels. Comment?

Nous optons toujours pour une approche très concrète. Nous voulons des résultats rapides et tangibles pour nos clients! C’est donc ainsi que Ver-Mac a été en mesure de développer ses ventes sur de nouveaux marché et aujourd’hui, celle-ci prospère sur le marché.



« Depuis que nous travaillons avec GoExport, nous avons un réseau de distribution bien établie en Amérique latine. Leur accompagnement nous a parmi de développer notre chiffre d’affaires sur plusieurs marchés à l’international. Il y a deux importants projets d’appels d’offre dont nous sommes particulièrement fières d’avoir gagné avec l’accompagnement de GoExport : Une autoroute transnationale "La Ruta del Sol", le plus gros projet routier d’Amérique latine des 10 dernières années, ainsi que le "Túnel de la Línea", le plus long tunnel d’Amérique latine. L’équipement utilisés lors de la construction de ces deux projets étaient les nôtres. »

- Kim Jack ou Patrick Tremblay

Photography
Résultats

RÉSULTATS QUANTITATIFS :
Les ventes totales en Amérique latine ont générées un chiffre d’affaires de 5 millions $ US.

RÉSULTATS QUALITATIFS : Ver-Mac est devenu une marque de référence, entre autres en Colombie. L’entreprise est également spécifiée dans les appels d’offre des différentes autorités gouvernementales, que ce soit autoroutier, ministère du transport, police ou sécurité.

Leurs marchés en Amérique du Sud en ordre d’importance sont aujourd’hui les suivants : la Colombie, le Mexique, le Panama, l’Équateur ainsi que des ventes plus ponctuelles au Chile, Guatemala et Honduras.

Photography
Fun Fact


Ver-Mac et GoExport ont réalisés plusieurs missions commerciales ensemble mais la toute première reste la plus cocasse.

« Il s’agissait d’une mission commerciale en Colombie pour répondre à un appel d’offre de la police colombienne (qu’ils ont gagné). Pour la mission commerciale, Ver-Mac et nous-même, GoExport, avions confié la logistique aux distributeurs, c’est-à-dire, la réservation d’hôtel et les déplacements.

Lorsque nous sommes atterris en Colombie aux alentours de minuit, le distributeur a voulu bien nous accueillir en nous offrant de prendre un verre/une bière (qui s’est transformé en plusieurs verres et plusieurs bières). Après quelques heures, il était plus que temps d’aller se coucher. Les propriétaires de Ver-Mac se sont alors rendus à leur hôtel pour prendre possession de leur chambre après "le verre d’accueil", mais la réservation n’avait pas été confirmé. Ils se sont retrouvé le bec à l’eau et ont dû dormir chez la famille du distributeur.

On peut dire qu’ils ont su trouver leur technique pour développer une relation de proximité avec leur distributeur… Nous l’avions bien rit! »

 

Vous souhaitez vous aussi vivre des aventures cocasses avec nous?

Écrivez-nous!

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com